Tél: +33 632 157 353

caroline@linaevent.fr

From The Blog

Séminaire dans les monts d’or

Séminaire dans les monts d’or

Fin Septembre 2018, une agence me contacte pour me tester comme accompagnatrice. 

C’est une des meilleures agences je trouve en terme de professionnalisme, efficacité, organisation et création et elle est située à Lyon.

Pour moi ce métier ce n’est pas business et tourisme de masse mais vous le savez, construction, faire avancer son entreprise et comprendre le monde qui nous entoure. Et cette agence est vraiment sur cette optique aussi, en plus elle est orientée management et a des super intervenants.

C’est dans les Monts D’Or et sur les Quais de Lyon que le séminaire s’est déroulé. Ce fut un accompagnement très diversifié puisque toute la journée je me suis adaptée à toutes les situations et j’adore ça !
D’abord je me suis perdue. Mais heureusement, j’ai deux GPS et j’ai toujours ma demi-heure d’avance ! Et j’ai demandé à des gens dans la rue à 6h du matin et j’ai un peu couru.
J’arrive donc pile à l’heure à l’aéroport pour accueillir mon groupe de client et les emmener en bus dans les hauteurs lyonnaises. Ce matin là, je me transforme en photographe !
L’après-midi je deviens guide lyonnaise, toujours photographe et d’ailleurs l’équipe que j’avais accompagnée à gagné le jeu des photos… Le soir, je deviens serveuse et le dirigeant du restaurant me propose de travailler pour lui… Mission réussie ! Des rencontres, des échanges avec les clients, un partenariat et une confiance se crée. Et vous savez, quand vous avez les mêmes valeurs avec quelqu’un ou une entreprise, tout semble fonctionner plus vite.

Caroline

Séminaire sur l’ile de Bréhat pour une entreprise de menuiseries

Apparemment, j’aime tellement la Bretagne que j’y suis retournée en Septembre 2018, à nouveau pour un accompagnement.
C’était d’ailleurs la même agence qui l’avait organisé. Et, pour ne pas vous raconter à nouveau la même chose : professionnalisme des partenaires, notamment sur les Vedettes pour l’île de Bréhat, je vais vous raconter les détails de cette prestation et ce qu’il ne fait pas faire avant de prendre des transports. Car oui, point négatif : 8h de transport en 1 journée de 6h à 23h pour les participants. En effet, pour en faire plus ou surtout en voir plus, les participants ont été déplacés de ville en ville par un énorme bus et je pense que tout le charme a été perdu, d’ailleurs ils ne sont restés que 30 minutes sur l’île de Bréhat malgré tout ce qu’elle a à offrir et le beau temps de l’été indien…

Donc, j’arrive à Rennes la veille de ma prestation. La veille j’ai vomi mes trips suite à un Abu d’alcool et une nourriture peu fraîche : la mauvaise idée du pique-nique sur la plage en plein cagnare. Au moins, j’en connais les conséquences et j’ai retenu la leçon !
Mon amie qui m’héberge m’attends et nous buvons une tisane et au lit : le lendemain réveil à 4h30. Pour bien commencer la journée, je me cogne l’orteil dans l’angle du lit car voyager c’est aussi sortir de ses habitudes et rencontrer des angles de lit nouveaux. Je pisse le sang et je pars à la douche.
Tout va bien, je prends la voiture pour me rendre à 30 minutes au siège de l’entreprise que nous allons accompagner. Et là, j’oublie que les alentours de Rennes possèdent une forêt et je me retrouve embaumée dans le brouillard épais en pleine nuit. J’avance lentement mais sûrement pour arriver, 30 minutes en avance (je suis toujours une avance).
J’attends dans ma voiture après avoir prévenu mon contact que j’étais arrivée. A 5h30 : 15 minutes avant le départ, des premières personnes arrivent et je me présente. Mon contact n’est toujours pas là. Finalement, c’est 3 minutes après le départ que le bus part enfin. Note importante : informer de l’importance du timing au client car, je vous l’ai dit dans un autre article tout est mesuré à la minute près.
Je me mets à l’avant du bus et : erreur. L’envie de vomir me rattrape. J’ai tenu 1h30 avec la nausée, j’ai parlé dans le micro et j’ai réussi à paraitre la plus souriante et même à avoir une conversation super sympa avec la cliente.

Tout se déroule pour le mieux, nous prenons le bateau direction Bréhat et là, je m’assois. Je me lève. Je me rassois. Je demande le chemin des toilettes. Je vous épargne les détails. Je me dis ça y est ; tout le monde m’a entendu, comment je peux faire… Déjà, se rincer la bouche un maximum de fois et cacher 3 chewing-gum. Ouvrir la porte, se rassoir à coté de l’accompagnateur. En fait, un bateau, ça fait du bruit, donc personne n’avait rien entendu ! Bon, je continue ma journée, au café je commande un coca. Je déteste le coca mais peut-être que ça peut sauver mon estomac.
Et puis toute la journée se déroule à merveille, je fais équipe avec les organisateurs de l’activité de l’après-midi avec une vue dégagée apaisante. La soirée se passe à merveille et tout les participants rentrent avec le sourire. Je fais mes remerciements au micro.
je rentre jusque chez mon amie, je lui souris et m’écroule sur le lit. Pas de tisane ce soir-là je suis Hors Service.
Morale de l’histoire : ce métier, c’est du sourire et de l’adaptation. Et, faire rire mes clients malgré mon état a été pour moi une grande victoire. Deuxième morale : un parasol et pas de rosé au soleil !

Caroline 

Séminaire sur l’ile de Bréhat pour une entreprise de menuiseries
Séminaire à Dinard

Séminaire à Dinard

Cette mission était un accompagnement mi-juin 2018, avec une nuit en Bretagne à Dinard.
C’est à dire qu’avec deux autres accompagnatrices nous avons fait en sorte que tout se déroule pour le mieux, selon ce que la Chef de projet de l’agence avait choisi avec son client.
Et tout s’est bien déroulé ! Le personnel du Casino de Dinart était très professionnel et connaissait parfaitement les clés pour un séminaire réussi. 

L’agence pour laquelle je travaillais vient de Rennes et connait donc parfaitement les lieux. Le Casino donnait sur une vue magique et en hauteur.

Ce genre de séminaire de travail est simple car rempli de réunion mais très efficace lorsque le lieu est bien choisi et l’animation du soir réussie. Ce soir là les clients avaient choisi un blindes musical avec des produits du terroir à gagner !
La Bretagne est un territoire en pleine expansion touristique qu’il faut absolument visiter pour son Histoire, sa gastronomie, ses vues magnifiques, ses plages, sa culture et ses habitants si vrais et accueillants. Je peux y organiser des séjours sportifs, orientés nature et culture. De plus, on s’y déplace facilement et le soleil est souvent au rendez-vous. Alors, n’attendez-plus !

Journée Teambuilding pour une entreprise de logistique internationale

4h sous la pluie.
Il y a des missions magnifiques et puis il y en a d’autres moins folles.
Cette mission je ne l’ai pas organisée, j’étais là pour coordonner les équipes et faire en sorte que toutes passes par le point que je supervisais ce jour là, à Nantes.
Afin d’être visible, je devais rester dehors et vous dire que ce n’est pas génial pour moi de rester dehors, sous la pluie, par 5 degrés en plein hiver, c’est peu comparé aux clients qui n’avaient que d’autre choix que de suivre ce parcours.
Sur cette mission je n’avais aucun droit de suggestion, j’ai donc réalisé mon travail avec le sourire et j’ai même pris plein de photos avec les clients ! Mais ils se sont tous plaints du temps et de l’activité… Alors, toujours avoir un plan B, voir un plan C !!
Il y a peu, un ami me disait : « ah c’est génial l’évènementiel c’est de l’improvisation ». Je lui ai souris et je lui ai dit « c’est marrant, c’est tout sauf de l’improvisation ». Justement, mon but est de tout ficeler en pensant à toutes les hypothèses possibles pour avoir une solution et que mon client ne voit pas le changement, qu’il soit satisfait et que ce soit fluide pour lui. 

Alors improviser oui, mais rien que dans la recherche, avant même la construction de l’évènement.

Bien sûr, je suis la première à dire qu’il y a toujours des solutions, mais il faut savoir manier l’art de rassurer tout en mettant en place le plan B. Prendre des risques, c’est bien, mais réfléchir avant, c’est mieux. Je suis spontanée, imprévisible et pleine d’idée, mais je suis aussi raisonnée, j’anticipe et je veux le meilleur service pour mes clients et le meilleur travail d’équipe avec mes partenaires. Et c’est sur ces valeurs qu j’ai créé Lina Event. Evidemment, plus facile qu’à dire qu’à faire mais c’est là où je m’éclate !

Caroline 

Journée Teambuilding pour une entreprise de logistique internationale
Mondial de Handball 2017

Mondial de Handball 2017

C’était début 2017, plusieurs villes françaises accueillaient les matchs pour ce mondial de Handball masculin.
Je souhaitais absolument bosser pour un évènement sportif, j’avais fait du handball plus jeune mais je n’étais pas une grande fan. Sur une semaine je me suis occupée de l’accueil, l’organisation et la gestion sur place de la zone VIP et de ses convives.
Une semaine super enrichissante puisqu’elle a été le déclic : ma spécialité pour les années futures, c’es-à-dire l’évènementiel sportif.
En fait, j’ai eu la chance d’assister aux matchs depuis la loge VIP et depuis les gradins et là c’était le top ! L’atmosphère, la cohésion, l’amour et la chanson « sweet caroline » m’ont touchée. Je me suis dit, c’est ça que je veux transmettre, c’est tout moi ça, c’est le sentiment que je veux offrir dans mes événements.

Et, même si certaines personnes étaient invitées mais ne connaissaient pas plus que ça le handball, je les ai vues curieuses et les yeux écarquillées. Les frémissements se ressentaient et la France a remporté ce mondial !
Après cela, je suis allée voir plusieurs matchs en France, j’ai rencontré des joueurs et coachs et j’ai pu échanger avec eux. Ce qui en ressort c’est la positivité, la tactique et la réactivité. Même si ma passion est dans le surf, je reste accrochée à ce sport d’équipe, motivant et passionnant.

Aujourd’hui je me fraye un chemin dans le domaine de l’évènementiel sportif et 2018 s’annonce sport ! 

Caroline 

Inauguration du Leclerc d’Orvault

C’était un peu une soirée de 18 ans avec la famille et les amis. Ou une crémaillère.
Je m’explique : les grands dirigeants et les dirigeants de ce Leclerc sont invités, les employés, leurs familles et amis aussi. Ils sont accueillis par de belles filles au sourire aussi haut que leurs talons escarpins (mon rôle), goodies offerts et là, ce qui leur attend est plutôt sympa : un cocktail dans le magasin même ! Imaginez boire une coupe de champagne entre les brocolis et les endives : votre avis ?

Ils étaient tous super heureux d’être là. Ceux pour se montrer, ceux qui ne se montrent jamais, ceux qui sont intéressés par le lieu et les innovations, ceux qui sont heureux de montrer, fièrement, leur lieu de travail … Et c’est ça le but de l’évènementiel, passer au-dessus de tout ça mais rassembler et rendre heureux ! Chaque réalisation, selon moi, doit toujours avoir ce but de satisfaire, quelque soit votre personnalité, que vous en aillez conscience ou non. Soyez et restez comme vous êtes. C’est la mixité qui fait la réussite !
Bref, une soirée réussie.
Je souhaitais profiter de cet article pour développer sur le métier d’hôtesse évènementielle.

Commençons par les cotés négatifs : être debout toute la journée à sourire et passer pour une plante verte.

Mais. Par ce qu’il y a toujours un mais. Si vous changez votre vision, si vous prenez le poste en main, que vous faites preuve d’initiative, alors vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. Dites vous qu’il y a toujours quelque chose à faire ; dans tous les métiers. Soyez observatrice, il y a toujours quelqu’un à renseigner, à aider, à accompagner. Biensur, vous serez plus souvent vue comme une plante verte mais sachez qu’il y aura aussi des personnes résonnées qui vous sourirons comme un être humain. Mais souvenez vous que peu importe ce que vous faites, vous serez jugée à une différente valeur que ce que vous estimez, et ce dans tous les métiers. Le but c’est d’aimer ce que vous faites et de le faire au mieux. N’attendez pas que l’heure tourne, vous êtes en général sur un évènement important, avec des personnes importantes, créez votre réseau pour de nouvelles missions. Si ça peut vous motiver une hôtesse peut gagner bien plus que 2000 euros par mois. Faites vous des amis, en général vous avez un parcours aussi intéressant que la personne à coté de vous.

Profitez, souriez, échangez, allez de l’avant !
Concernant la tenue, j’ai là quelques conseils… Déjà pour les chaussures, ne prenez pas d’escarpins trop hauts, mettez de la crème hydratante avant le fond de teint car il s’effritera sinon dans la journée. Un rouge à lèvre mat et tenue longue durée !! Une bouteille d’eau, des mouchoirs, le fameux rouge à lèvre, des pinces à chignon et de la laque, un miroir. Les indispensables dans votre sac à main. Et pourquoi pas un collant de rechange. Etirez-vous lorsque vous rentrez chez vous. Buvez beaucoup d’eau. Prenez des photos parfois et gardez votre téléphone dans votre pochette, là où est glissé votre badge. Mais surtout, ne restez pas bloquée sur votre téléphone et évitez de fumer, ça sent énormément.

Croyez en vous et soyez fière à chaque mission.

Caroline

Inauguration du Leclerc d’Orvault
Vendée Globe 2016

Vendée Globe 2016

Je me suis faite flasher ce jour là, stressée d’être en retard, maquillée et les cheveux en chignon parfait, c’était ma première mission dans l’évènementiel. Et quand c’est la première fois, en général, on stresse car on veut faire les choses bien. Ce matin de novembre, beau mais frais, je me rends en Vendée, aux Sables d’Olonne où le départ de la course du Vendée Globe se fait.

Le Vendée globe c’est «  40 075 kilomètres soit 21 638 milles : telle est la circonférence de la Terre et la distance autour du monde de référence. Une révolution effectuée en 78 jours et deux heures lors de la dernière édition du Vendée Globe. Or ce périple planétaire est avant tout un voyage climatique pour descendre l’Atlantique, traverser l’océan Indien et le Pacifique, puis remonter de nouveau l’Atlantique… Avec un départ des Sables d’Olonne au milieu de l’automne, un trajet au cœur des mers du Sud en plein été austral et un retour en Vendée hivernal ! »

Le but de ma mission était, sur deux jours, d’aider aux derniers détails de mise en place et de repérage pour l’entreprise K-LINE et leur espace VIP sur le port. Rencontre des personnes de l’entreprise, de l’organisateur et visite du bateau. Oui car il y a un bateau sponsorisé par K-LINE et leur conviction n’est pas des moindre.
En effet, K-LINE soutient INITIATIVES COEUR pour MECENAT CHIRURGIE CARDIAQUE dans le monde. Mécénat Chirurgie Cardiaque permet à des enfants atteints de graves malformations cardiaques d’être opérés en France. Et la FOND’ACTION INITIATIVE agit en faveur de l’enfance et de l’éducation. N’hésitez pas à faire un don, et sur Facebook, un « j’aime » c’est « un euro » reversé » !

Ensuite, accueil et gestion d’une soirée privée de quelques centaines de personnes. Le lendemain, très tôt, offre de goodies et contrôle du petit déjeuner avant l’arrivée de Tanguy de Lamotte entouré de la presse ! Là, même si l’on a peu dormi, qu’il fait très froid, il faut être réactif, laisser place, que le déroulement soit fluide et les personnes ébahies. La matinée se déroule parfaitement, j’escorte les participants aux bateaux qui suivront de très près le départ de la course, sur l’eau, aux côtés de leur héros.

Des étoiles plein les yeux, un évènement utile, agréable, réconfortant et fort.

Je rentre chez moi, congelée et très fatiguée, mais satisfaite. Je comprends que le rythme va être soutenu mais je comprends aussi que ça en vaut la peine et que c’est bien ce que je veux faire : coordinatrice et créatrice d’événements et de voyages.
Le sourire des participants a une valeur démultipliée.

Aujourd’hui, c’est Samantha Davies qui est à la barre ! N’hésitez pas à vous abonner sur les réseaux de cette opération, même si vous n’êtes pas fan de bateau, leur aventure est incroyable, ils jouent avec l’actualité, naviguent avec les dauphins et partent à la rencontre de cultures.
Vous pouvez vous renseigner sur les sites suivants :

https://www.fondactions-initiatives.fr/dons

https://www.facebook.com/initiativescoeur/?ref=br_rs

https://www.facebook.com/KLine.InitiativesCoeur/?ref=br_rs

 

Caroline

 

Voyager

Voyager

Définition de voyager : « Déplacement, allées et venues, en particulier pour transporter quelque chose ».

Alors, peut-on peut dire que voyager c’est vivre des expériences dans différents lieux ? Les expériences sont des moments vécus dans la vie qui nous apprennent toujours quelque chose et nous forment, nous aident à avancer. Accumulées, elles sont le principe même de la vie.
Voyager c’est vivre.

En résumé.

Il semble donc logique que voyager soit important. Selon moi, cela apporte des leçons de vie grâce à l’ouverture d’esprit que vous allez acquérir, aux émotions que vous allez ressentir, aux sourires que vous allez recevoir, et ceux que vous allez donner. C’est important car cela vous forge et vous apprend. Souvenez-vous, c’est pour cela que j’ai créé mon entreprise : apprendre, échanger, avancer etc. #concept

Vous vous imaginez déjà pieds nus dans la terre en Inde mais, nul besoin d’aller si loin, chaque déplacement est un voyage. Une opportunité. Chaque voyage vous apporte quelque chose pour vous rendre meilleur et peut-être que ce que vous cherchez, vous ne le trouverez pas mais vous rencontrerez une opportunité différente, à laquelle vous n’aviez même pas pensé. Dans mes voyages, c’est cela que je prône. Vous permettre de rencontrer certaines personnes, un certain lieu, une certaine atmosphère. Ouvrez vos sens et laissez vous porter, la solution viendra à vous. Mes voyages sont simples, innovants, authentiques, orientés selon vos envies, élaborés grâce à vous, vos inspirations, vos rêves.

Si j’ai décidé de proposer ces voyages aux entreprises, c’est pour aider les personnes à se réaliser au sein de leur milieu professionnel. C’est-à-dire que lorsque vous voyagez seul, vous êtes libre de penser seul, de faire ce que vous voulez seul, d’admirer seul. Ce sentiment, je vous propose de le retrouver mais un peu plus structuré… Selon le but du voyage, pour vous orienter vers des intervenants en accord avec vos recherches, un lieu en accord avec vos comparaisons, une atmosphère en accord avec vos interrogations. Ressentez ce sentiment de connaissance et de liberté, pour le bien de votre entreprise, pour avancer.
En groupe, vous serez ouverts, vous échangerez sur vos expériences et ainsi l’effet boule de neige : chaque idée vous en donnera une autre et à votre retour, à l’écoute, vous saurez prendre les décisions pour aller de l’avant. Vous serez liés et sur la bonne voie.

Alors, il semble que voyager soit indispensable à une entreprise qui souhaite aller de l’avant, souder ses équipes, comprendre et prendre du recul.

Il semble aussi inimaginable qu’une entreprise reste sur un seul cap et renfermée sur ses seules pensées. Il faut s’ouvrir, être à l’écoute, faire preuve de curiosité, se questionner, s’adapter et réagir ensemble.

Voyager.

Je suis là pour vous aider à avancer.

Caroline

Voyager
REALISATION

REALISATION

REALISATION

Je pense que si vous êtes sur la bonne voie, tout vous sourit. Vous connaissez ce sentiment ? Lorsque vos efforts sont récompensés, lorsque vous êtes satisfait, lorsque vous avez la persuasion que ce que vous faites est bon et en accord avec la réalité.
Car rêver c’est bien, mais attention à ne pas s’endormir.
Chaque idée doit être rêvée et n’oubliez pas que rien n’est impossible. Etablissez un plan, des actions, des plans B car vous pouvez toujours rebondir sur un échec.
Un échec, ce n’est pas la fin du monde. C’est un chemin que vous avez emprunté, cependant il s’agissait d’un impasse. Mais sur ce chemin vous avez appris beaucoup. Et, chanceux que vous êtes, vous pouvez rebondir d’un échec, ne pensez jamais que vous faites un retour en arrière. Ca n’existe pas, ou pas encore! #retourverslefutur

Parfois, ouvrez les yeux, regardez autour de vous. Le mieux, c’est d’être capable de toujours avoir une vue d’ensemble. Lorsque vous êtes plongé dans un projet, la tête sous vos idées, concentré, avec un seul objectif, tout fonctionne, mais vous n’avez pas vu l’impasse ; vous vous prenez un mur. Donc parfois, et aussi souvent que vous le pouvez, relevez la tête. Ecoutez votre environnement, les autres. Prenez toute les informations, analysez, continuez ou orientez un peu votre chemin.
Vous allez y arriver.
Et n’oubliez pas, Rome ne s’est pas construite en un jour. Ni deux.
Construire prend du temps, surtout que vous n’êtes pas seul. Mais cela vaut le coup, surtout d’aller jusqu’au bout.

En effet, écoutez les voix, vos idées, les idées des autres. Mais attention à ne pas vous laisser balader par votre mental. Le mental négatif. Vous savez celui qui vous dit « je n’y arriverai pas », « pourquoi moi », « tout le monde l’a déjà fait ». C’est sur que personne ne vous a attendu, la terre a quelques milliards d’années déjà… Mais dites vous que si vous êtes là c’est pour une raison, en plus vous avez eu une idée et vous êtes en train de la réaliser. Alors pourquoi abandonner ? Dites vous que, si vous allez jusqu’au bout, au moins, vous n’aurez aucun regret. Parce que quel sentiment frustrant de se dire « j’ai commencé mais … ». Et le pire « je n’ose pas commencer ». Qu’avez-vous à perdre à part du temps ? L’argent, vous le trouverez ou le retrouverez.
Vous n’êtes pas comme ça, ou, en tout cas, vous ne le serez plus. Car vous avez été curieux de réaliser votre rêve, alors soyez curieux d’aller jusqu’au bout.
Il n’y a pas de question bête.
Ecoutez votre instinct, oubliez le pouvoir et l’argent pendant quelques secondes, allez sur la bonne voie, écoutez la bonne voix.

J’ai créé mon entreprise dans l’évènementiel et les voyages d’affaires car, naturellement, je vais vers les autres, j’ai beaucoup d’idées, je voyage, je cherche, et c’est ce qui me rend vivante. Ce sentiment de satisfaction, vous savez. Alors créer, avoir des projets differsifiés, dans des domaines qui m’attirent et que je puisse le partager et offrir ce service à des personnes dans le but de voir leur sourire, me fait penser que je suis sur la bonne voie.
Mes compétences, je les ai acquises quotidiennement, dans chacune de mes expériences. Et vous savez quoi, j’en ai encore beaucoup à apprendre. Et c’est ça qui me donne envie de continuer !
Devenez riche de savoir.

Caroline